La bonheur et le voir

Est-ce qu’il n’y a pas, dans cet extrait d’un récent et magnifique ouvrage de R. Matalon, une parfaite approximation du  bonheur :

« C’était sans doute le bonheur : on voyait sur son visage la douce distraction de l’oubli, une chose pleine de confiance dans le temps qui savait se faire oublier, une rondeur différente de l’habituelle, qui se coulait dans tous ses gestes : même son regard devenait rond, ne voulait rien changer, ne voulait rien d’autre qu’être, reposer sur la pièce et les meubles dans un état de cécité volontaire, de suspension absolue du jugement, de l’acte même de voir : le regard de parents sur leurs enfants. » (Ronit Matalon : Le Bruit de nos pas, Trad. de l’hébr. (Kol Tsa’adenou) par Rosie Pinhas-Delpuech. Paris, Stock 2012-VIII, pp 356-357)

 

 

1 commentaire à “La bonheur et le voir”


  1. 0 Kelly 22 jan 2013 à 7:29

    Sweet blog! I found it while searching on Yahoo News. Do you have any suggestions on how to get listed in Yahoo News? I’ve been trying for a while but I never seem to get there! Cheers.

Laisser un commentaire



La demoiselle et sa plume |
Au p'tit livre |
fanfala |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ma vie a moi
| Français sans fautes
| le livre du loup